t2 page 18

Un ptit tour en russie ?

je n'ai pas pu m'empêcher de faire revivre Mlle ELENA NIETECHKVA… Mais si souvenez vous ! le tome 1… ici : http://entre-monde.webcomics.fr/page/19#page

Alors voila, vous allez en savoir un peu plus sur cette délicieuse personne et le pourquoi la multinationale russe SOVOIL s’intéresse de près à PETERSON et son fameux projet ENTRE-MONDE

Bienvenue sur le BATEAU-NOUCH… operating tour en russie ! Attachez vous ceintures… nous déconnons… oups.. nous décollons !

  • En case deux vous pouvez admirer la place rouge et la non moins célèbre Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux de Moscou

  • En case trois vous pouvez admirer (bien qu'il soit déja beaucoup plus moche) Le patriarche JOASAF XXI, c'est celui qui a succédé au patriarche l'actuel CYRILLE (ben oui c'est de la SF donc ont est dans le futur…) pour la simple et bonne raison que même les patriarche peuvent faire des procès pour le droit à l'image et que yanouch n'est pas la moitié d'une nouille…

  • En case 4: Le papa de Miss ELENA NIETECHKVA, patron de la SOVOIL il est le roi du pétrole (ou de ce qu'il en reste…) , trempe dans des trafics et affaires de corruptions en tout genre et est un croyant convaincu… sisisi c'est possible.

  • En case 5 : la belle ELENA NIETECHKVA qui a déja fait son apparition dans le tome 1 (elle avait un décolté superbe et du rouge à lèvre…). ça ne vous aura pas échappé… la miss a des traits asiatiques: cela vient de sa maman qui est chinoise (madarin). Cette jeune personne de 28 ans a un caractère de cochon… une prétention sans bornes et un sens de la répartie développé. Arriviste de première elle est la seconde personne (après son père) la plus importante à la SOVOIL.

  • En case 7: elle a mis papa en boule… et lui a gâché sa “Divine liturgie” et oui internataute rex ! on dit pas “messe” mais “divine liturgie” en russe. Bref planche suivante: engueulade familiale ?

J'avais mis un vrai texte religieux très obscure avant de prêter des paroles plus crue à notre bon patriarche. Puis j'ai changé… après avoir lu un discours d'un vrai religieux de premier ordre russe ! Et ben je vous jure que je suis pas loin de la vérité… complètement gazé !

Je n'ai rien contre la religion en soit, je suis même assez fan de gens comme l'abbé pierre par exemple… mais ce principe qu'il faille en chier sur terre pour faire plaisir à un barbu douteux (le maigre du ciel pas le rebondi patriarche) … excusez moi mais là je n'ai jamais bien compris… J'ai souvent lu et pu vérifier que la morale JUDEO-CHRETIENNE s'appuyait beaucoup sur la culpabilité pour tenir ses fidèles dans le droit chemin. C'est une des choses dont l'occident devrait s'affranchir un jour, si l'on veut que ça aille mieux dans la société, n'en déplaise au vatican !

Miss NIETECHKVA n'a pas de problème avec la culpabilité…

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

7 commentaires

Un visiteur a dit :

j'ai une intuition ou je me trompe mais la machine mère qui est sous le sol et qui a fabriqué l'homme avec un boulon effervescent (pardon de les nommer de façon si triviale ), ça serais pas le “ tas de viande” qu'il fallait débrancher pour lever des doutes et qui a continué son chemin comme une grande ?

concernant la religion c'est vrai qu'il y'a trop de mauvais cotés pour que j'y croit . on est assez formatés par la société j'ai pas besoin d’œillères en plus .les 7 péchés capitaux? Ève qui viens d'une cote? la sainte vierge? je ris.l'amour c'est mal @_@

12 mai 2011

yanouch a dit :

salut visiteur !

tu as raison en parti, si tu as compris qui était DEA, en revanche tu te trompe quand à l'utilité de l’encéphale humain utilisé dans le labo de peterson.

DEA que l'on retrouve au temps d'EKKO est bien la machine créé à la base par le professeur PETERSON et son assistant LAMOTTE. Et lorsque PETERSON demande à débrancher “le tas de viande”, Il fait référence à l’encéphale humain qui a servit de support pour que le développement de DEA (l'ordinateur) en tant intelligence artificielle… Bref dès lors qu'elle devient autonome, le “tas de viande” devient obsolète.

Cette subtilité n'était pas évidente à faire passer dans une planche de BD qui doit tenir un rythme soutenu pour pas que ça vous endorme.. mais peut être que pour ce coup ci je suis allé trop vite.

Pour aller plus loin il y a deux sortes d'intéligence artificielle dans mon histoire: la technologie des NEUROPROCESSEURS et le projet ENTRE-MONDE qui sont issus toutes deux des travaux du professeur PETERSON.

Les neuroprocesseurs sont des microprocesseurs équipés de neurones biologiques humain ou animal. Ils sont effectifs du temps de peterson et équipe quelques légions de cyborgs pour l'armée, vous les avez pas encore vus mais ils vont venir… et puis vous avez déja vu TEKNO…

la seconde technologie est l'IA hardware qui est exclusivement composée de circuit électronique transistorisé et qui n'ont intelligence que grâce à leur programmation (en fait ce n'est pas de l'intéligence humaine dont il est question, ni de calcul mathématique mais d'une nouvelle forme cognitive). DEA est de cette espèce. Peterson et l'informaticien lamotte en sont les pères.

12 mai 2011

Un visiteur a dit :

merci de ta réponse :3

13 mai 2011

Un visiteur (phildefrance) a dit :

Splendide bd ( c' est fort mais il ne faut pas bouder son plaisir) , qui ( point de vue perso ) mériterait à dépasser le parti pris (..justifié) du noir et blanc/rouge . Le style me fait penser un peu a du solé/corben(sans les couleurs)- SVP YANOUCH UNE VERSION COULEUR!!! C'est tout et plus de parenthèses .. (allez sauf celle ci pour le plaisir) Philippe

15 mai 2011

yanouch a dit :

et bien merci philippe pour ton si gentil commentaire.

ha… la couleur… Et bien sache que c'est prévu. Après deux collaborations manquées au debut… je ne désespère pas qu'un jour l'entre monde finisse en couleur.

En fait pour moi la couleur représente l'espoir ! Et plus nous allons avancer dans l'histoire et plus l'espoir renaîtra… du coup la fin de la série devrait être complètement colorisée…

Une happy end ? pas si sur, espoir ne veut pas forcement dire walt disney !

15 mai 2011

Un visiteur (Manga amateur) a dit :

C'est vrai qu'elle est splendide cette bande dessinée, d'ailleurs je dois pas être le seul à me demander quelles sont les techniques utilisées pour sa conception. J'ai lu quelque part que vous dégradiez des photos et ne gardiez que 8 niveaux de gris, vous repassez aussi les traits importants aux contours des figures principales et ajoutez des éléments, il serait sans doute très intéressant de montrer aux lecteurs quelques unes des étapes de création de votre bande dessinée qu'on se représente la manière dont vous travaillez qui me semble assez originale pour être détaillée.

15 mai 2011

yanouch a dit :

well, well, well

merci pour “le splendide”

ma technique de travail en bref:

1 j'assemble différentes sources graphiques (photo, 3d, dessin) dans le logiciel puis je fais le découpage le cadrage ainsi que les phylactère (bulles)

2 une désaturation et un filtre de postérisation sont appliqué (c'est la que vont se former les différents niveau de gris) au début je n'en gardais que trois ou 4 mais ça ne me permettait pas de reproduire toute les nuances d’expression voulues… ça faisait plus bd et moins photoréaliste, puis je suis passé à 8 (qui est une moyenne car tout l'interet est justement de “doser” le nombre de niveau en fonction de l'éloignement du sujet)

3 je fais les contours en noir sur tablette wacom

4 je reprends l'intégralité des gris à la main également pour lisser et corriger les sources d'éclairages des différents plans et sujets

5 je corriges les niveaux et courbe d'abord par vignettes puis de l'image complete… pour homogénéiser l'ensemble des planches ou en fonction de l'ambiance.

la planche est travaillée en A4 à 300 dpi

pour les ajouts de couleurs c'est pareils mais il n'y a plus de notions de niveaux de gris… et chaque couleur doit être définie manuellement, le filtre de postérisation etant alors beaucoup moins fiable !

en fait la lecture optimale de la bd pour pouvoir apprécier les détails et les contours de niveaux de gris serait un pdf non compréssé sur écran calibré en A4 vertical. Elle rend très bien sur papier… mais c'est clair qu'elle a été conçue pour et avec la luminosité d'un écran.

effectivement je ferais un de ces jours un making of… mais comme ça prend du temps ces choses là, ça va pas être tout de suite… Sur les salons mes lecteurs peuvent voir la technique en live sur leur propre portrait.

15 mai 2011

Poster un commentaire :